A propos du dĂ©cĂšs du Docteur Francis Challiol PrĂ©sident d’honneur de la FARA

  • 0
  • septembre 17, 2018

Le Docteur Claude Poulain  PrĂ©sident d’honneur de la FARA (FĂ©dĂ©ration des Associations RĂ©gionales des Allocataires de la CARMF) a succĂ©dĂ© en 2005 au Dr Francis Challiol , infatigable mĂ©decin qui avait Ă©tĂ© Ă©lu dĂšs 1995. C’est avec beaucoup de justesse et d’Ă©motion que Claude Poulain retrace la vie de ce mĂ©decin qui a marquĂ© l’histoire de la FARA.

Nous le remercions de nous permettre de vous présenter ce que fut la vie de Francis Challiol

 

                                                    In Memoriam Francis CHALLIOL 1928-2018

Nous venons d’apprendre avec une infinie tristesse le décès, mardi 11 septembre 2018, des suites d’une longue maladie, de notre Ami le Docteur Francis CHALLIOL, Président d’honneur de la FARA.

Né à La Réunion le 10 juillet 1928, Francis CHALLIOL a eu une vie particulièrement bien remplie. Marié avec Micheline et Père de 4 enfants, il s’est installé en tant que généraliste en 1955 à Marseille et a pris, en 1993, une retraite qui sera très active…Pendant son activité médicale, il s’est engagé dans la représentation et la défense de la Profession au sein d’un syndicat, la CSMF, et fut membre du Haut Comité de la Sécurité sociale.

A la retraite, il a été délégué du Collège des Retraités de la CARMF de 1994 à 2006 et administrateur titulaire de ce même Collège de 1997 à 2006.

En 1995, Il a été élu à la présidence de la FARA, succédant ainsi au Président GRAND-PERRET. Il gardera cette présidence pendant plus de 10 ans, jusqu’en octobre 2005. Pendant ces 10 ans, il eut à gérer la Fédération avec ses 16 Associations régionales dont L’ASRAL 7 (Région PACA) dont il fut, un temps, également Président.

Francis CHALLIOL consacra, en collaboration étroite avec le Bureau de la FARA, toute son énergie à la promotion et à la mutation d’une structure née en 1971 avec comme programme initial la solidarité, la culture, les distractions et les voyages proches ou lointains…

Mais, la démographie médicale liée à l’explosion du nombre des médecins après 1968 puis à l’instauration d’un numerus clausus trop tardif mais excessif et trop longtemps maintenu, a assombri considérablement l’avenir de la retraite des médecins libéraux et la FARA a dû ajouter à ses objectifs la défense des intérêts matériels des allocataires, ce que prévoyaient d’ailleurs les statuts.

La réforme du Régime Complémentaire Vieillesse rendue nécessaire en 1997 ayant inquiété de nombreux cotisants a conduit une majorité d’entre eux, à l’appel de SOS Retraite, à contester la réforme puis à bloquer le taux de cotisation à 9 % et à geler la valeur du point : s’en est suivie une période difficile pour les représentants des Allocataires et de la FARA qui se sont retrouvés dans l’obligation de recourir à plusieurs actions en Conseil d’Etat et en cassation.

Malheureusement, ceux-ci n’aboutirent pas et la FARA et ses représentants au CA de la CARMF dont Francis CHALLIOL durent modifier leur approche du problème et rechercher un certain consensus entre cotisants et allocataires : cette nouvelle politique permit une reprise partielle de l’indexation de la valeur du point grâce à une augmentation du taux de la cotisation et, un peu plus tard, une augmentation du plafond de la cotisation.

Avant de quitter la présidence, Francis CHALLIOL participa aux premières tentatives de sauvetage de l’ASV : actions en Conseil d’Etat, devant plusieurs TASS, en Cassation et même devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, malheureusement sans succès, et, aussi, lobbying politique, interventions nombreuses auprès des élus politiques, de la CARMF, des Ministères et des syndicats…

Parallèlement à la défense des retraites, le Président consacrait beaucoup de temps aux rencontres avec les Associations régionales grâce à de nombreux déplacements, au cours desquels il tentait de les faire évoluer vers une structure plus organisée et unifiée. Il s’impliquait fortement dans la réalisation du Bulletin qu’il avait baptisé « SYMBIOSE » ainsi que la mise en place d’un site INTERNET et la tenue de réunions d’information organisées avec la Direction de la CARMF en présence du Directeur ou de son représentant et d’un ou deux administrateurs des allocataires, la Caisse se chargeant de toute la logistique.

En octobre 2005, Francis CHALLIOL décidait de ne pas prolonger sa présidence et suggérait au CA de passer le témoin à son secrétaire général dont il savait qu’il continuerait son action. Pendant quelque temps encore, il continua à présider la CNRPL (Confédération nationale des retraités des Professions libérales) dont il avait été, quelques années auparavant, l’un des fondateurs.

Nous garderons longtemps le souvenir de celui qui avait su se faire de nombreux amis, d’un amateur de bons mots et doté d’un humour parfois hermétique au commun des mortels, d’un animateur infatigable et grand amateur et organisateur de voyages souvent lointains…

Adieu, Francis et dernier bon voyage…

Dr Claude POULAIN
Président d’honneur de la FARA Administrateur et SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale  de la CARMF, sortant